Exploitation agricole

Exploitation Agricole

Le lycée agricole de Saint-Flour dispose d’une exploitation agricole, unité de production à taille réelle et à vocation pédagogique avec :

  • Une production vaches laitières de race Montbéliarde
  • Une production vaches allaitantes de race Aubrac
  • Une production ovine de race Blanche du Massif Central
  • 145 Ha (prairies, céréales, culture de la lentille,…)

Elle a plusieurs missions :

  • produire
  • former
  • innover et expérimenter
  • mener des actions de développement
  • participer à l’animation du territoire

L’exploitation agricole de l’EPL des Hautes Terres c’est aujourd’hui :

– 2 UTH salariés de droit privé : 2 mi-temps et 1 temps plein, et 1 directeur. L’équipe participe la gestion de la ferme et de ses productions. Ils encadrent également les apprenants lors de leur venu sur l’exploitation notamment lors des mini-stages ferme.

– 145 ha dont 7 ha de céréales, 1,5 ha de lentille blonde de Saint-Flour et 137 ha de prairie dont plus de 90 ha en prairies naturelles dont la plupart servent exclusivement au pâturage des animaux car sont non-mécanisables. La très grande majorité de ces parcelles sont situées sur la commune de Saint-Flour et à proximité du lycée agricole.– 25 vaches allaitantes de race Aubrac en sélection. Une conduite en croisement charolais à 30%. Les débouchés sont la vente de broutards en export, la vente de reproductrices (génisses et vaches) ainsi que la vente de vache de réformes soit en label rouge Bœuf Fermier Aubrac (BFA) soit en vente directe sous forme de caissettes préparées à l’atelier technologique du lycée. Le troupeau est inscrit l’UPRA Aubrac et au Contrôle de Croissance..- 25 vaches laitières de race montbéliarde en sélection, 208 000 L de quota laiterie et 10 000 L en vente directe. Le lait est vendu en laiterie en lait cru labellisé AOP Cantal Haut Herbage. Le troupeau est inscrit au Contrôle Laitier du Cantal.– 170 Brebis de race Blanche du Massif Central (BMC) en sélection, production d’agneaux de boucherie, de jeunes béliers  pour le haras de la race et de reproductrices. La commercialisation des agneaux se fait principalement sous Label Rouge agneaux Fermier du Pays dOc. Le troupeau est inscrit à l’UPRA ROM et au Contrôle de Croissance. Il est conduit en 3 agnelages en 2 ans.– 12900 h élèves et stagiaires effectives (10573 h de Travaux Pratiques et 2289 h de stage).

L’équipe de l’exploitation agricole de l’établissement

De gauche à droite : Mme Alix ARMENGAUD (directrice de l’exploitation), M. Géraud CASSANHES (ouvrier polyvalent, mi-temps), M. Clément ROUCHES (ouvrier polyvalent, temps plein), M. Dimitri BONNAFOUX (ouvrier polyvalent, mi-temps)

 

Les membres de l’équipe veillent au bon fonctionnement de tous les ateliers de production. Ils participent également l’encadrement des apprenants lors de leur venue sur l’exploitation. Ils sont les principaux acteurs du bon déroulement des projets de l’exploitation et sont aussi souvent amener à s’impliquer dans les différents essais/expérimentations qui peuvent être menés en partenariats avec les acteurs locaux.

1. L’atelier bovin lait

Le troupeau est composé de 25 vaches laitières Montbéliardes. Le taux de renouvellement élevé (40%) permet la vente de vaches reproductrices. Les génisses sont toutes élevées et conduites en vêlage 2 ans. Les vêlages sont saisonnés sur les mois d’Août à Novembre.

Le troupeau produit en moyenne 200 000L de lait par an. Le potentiel laitier est d’environ 8500L par vache.

Le lait est produit sous cahier des charges de l’AOP Cantal Haut Herbage et est vendu la Fromagerie des Monts du Cantal à Pierrefort. Cela signifie que l’alimentation des vaches est en tout foin pour la période hivernale, celle-ci est facilitée par la présence d’un séchage en grange dans la bâtiment des laitières.

Une petite partie du lait est servie directement au self du lycée pour les apprenants, soit en lait directement pour le petit déjeuner des internes, soit transformé sous forme de yaourts sur l’exploitation pour les repas du midi et du soir. Ce sont 300 yaourts qui sont fabriqués chaque semaine pour approvisionner la cantine.

2. L’atelier bovin viande

Créé en 1999, le troupeau de race Aubrac comprend 25 vaches. Cet élevage naisseur produit des broutards.

Bien que les femelles soient écornées, certaines d’entre elles ont eu du succès dans les différents concours de race réalissés. Le trophée national des lycées agricoles, vitrine pour l’établissement, est réalisé avec une vache et un veau de ce troupeau.

La vente directe est pratiquée pour les jeunes vaches de réforme et les génisses de 30 mois, et donne de très bons résultats en termes de valorisation. Les autres animaux de réforme sont valorisés en Label Rouge Bœuf Fermier Aubrac.

3. L’atelier ovin viande

Composé de 170 brebis de race Blanche du Massif Central, l’élevage ovin est conduit en système accéléré “3 agnelages en 2 ans” avec des mises bas sur 3 périodes : mars, août et novembre.

Une grande partie des femelles non gardées pour le renouvellement sont vendues pour la reproduction. De plus, près de 15% des mâles sont testés au centre d’évaluation de la race. Les agneaux de boucherie sont vendus la coopérative Copagno et une grande partie d’entre eux sont valorisés sous le Label Rouge Agneau Fermier des Pays d’Oc.

4. Le foncier et l’assolement

La surface agricole utile (SAU) de l’exploitation est de 145 ha pour l’année 2021. La SAU se compose de :

40 ha de terres labourables
55 ha de prairies naturelles mécanisables
50 ha de prairies naturelles non mécanisables (forte pente)

Pour l’année 2021, où la surface était de 145 ha, l’assolement était le suivant :

Céréales (triticale + blé) : 7 ha
Lentille blonde de Saint-Flour : 1,5 ha
Prairies temporaires : 27 ha
Prairies permanentes : 106 ha

Voté lors du conseil d’administration du 25 juin 2021, le projet d’exploitation a été construit en collaboration avec tous les acteurs de l’exploitation : salariés, équipe de direction, enseignants et formateurs. Il permet de donner les lignes directrices de travail concernant entre autre la production, l’innovation et la pédagogie. Il se décline sur 4 grands axes : Pérenniser et faire évoluer les modes de production, Poursuivre l’amélioration de l’outil de travail, Gagner en visibilité à l’échelle de l’EPL et du territoire et Amplifier les actions pédagogiques et favoriser les liens.

En partenariat avec des organismes extérieurs, l’exploitation participe très régulièrement à des expérimentations agronomiques en lien avec son territoire.

 

  • Ferme DEPHY

Dans une dynamique de volonté de réduction d’intrants, l’exploitation du lycée agricole est une ferme du réseau DEPHY sur Saint-Flour.

Participant aux réflexions collectives, elle met également en place régulièrement des essais sur ses parcelles :
– association culturales sur les lentilles (projet régional PEPIT sur les légumineuses
– semis sous couvert pour les prairie
– introduction de pois dans les céréales, etc.

Pour plus d’informations : https://extranet-cantal.chambres-agriculture.fr/cultures/pilotage-des-cultures/ecophyto/fermes-dephy

 

  • Projet semences locales avec Saint-Flour communauté

La démarche a été lancée à la demande d’une poignée d’éleveurs qui souhaitaient connaitre la faisabilité de la production de semences paysannes.

C’est ainsi que des expérimentations ont été menées pour collecter des savoirs en capitalisant toutes les expériences et connaissances accumulées par chaque protagoniste.

Sur une parcelle de l’exploitation du lycée, 25 carrés de 12 x 12 m ont été ensemencés ou sursemés fin septembre 2018 avec des semences récoltés en juillet partir dune prairie naturelle du lycée (prairie source).

Les placettes expérimentales tiennent compte du mode de récolte ou de l’origine des semences et du mode d’implantation.

Pour plus d’informations :

https://saint-flour-communaute.fr/un-recueil-de-savoirs-pour-produire-des-semences-locales-dans-nos-prairies

 

  • Collecte de données sur les brebis BMC pour le projet Smarter

Ce projet européen vise à  améliorer la résilience et l’efficacité des petits ruminants.

Des données physiologiques sont ainsi récoltées régulièrement sur le troupeau de l’exploitation comme taille et poids des brebis, conditions d’agnelage et caractéristiques des agneaux.

Ces données permettront d’améliorer la sélection génétique de la race.

L’exploitation est un support privilégié pour les apprenants de l’EPL. Durant la période scolaire, les classes de la filières agricoles viennent faire des travaux pratiques sur les troupeaux mais également en agronomie : manipulation d’animaux, suivi de cultures etc.
Les lycéens ont également une semaine de stage sur l’exploitation chaque année sous forme de mini stage. Ils partagent alors en petit groupe de 2 à 3 élèves le quotidien de l’équipe de l’exploitation participant à la traite, à l’alimentation des troupeaux et aux différents travaux sur les cultures.

Les élèves sont aussi présents lors des manifestation extérieures : Comices et concours agricoles, sommet de l’élevage, Ovinpiades, TIEA au salon Paris etc. Ils participent alors à la préparation des animaux, aide à l’organisation de certaines manifestations et sont parfois amener à faire défiler les animaux sur le ring.

Enfin pour les amoureux de l’exploitation, le mercredi après-midi le club ferme est ouvert sur l’exploitation, permettant aux volontaires de participer d’avantage aux travaux de l’exploitation du lycée et de suivre toute son évolution au cours de l’année. Le club ferme est ouvert à tout élève étant adhérant à l’ALESA de n’importe quelle filière du lycée.

Les projets de l'exploitation agricole

Projet d’établissement

Les perspectives du projet d'établissement Approvisionner le self avec la viande de l’exploitation Lancer un label pour valoriser les agneaux